5 Droits que l'Islam a accordé aux Femmes bien avant les Féministes Occidentales


Les femmes musulmanes ont toujours été indépendantes et continueront à l'être.

En étant une femme en france, musulmane et portant le voile, j’ai pu entendre toute sorte d’opinion différente a propos du bout de tissu qui entour ma tête.

J’ai reçue à la fois un soutien inconditionnel et parfois une haine ignorante de la part de ma famille, de mes amis, de mes collègues ou tout simplement d’inconnus.

L’opinion qui est selon moi la plus grave venant de personne qui ne connaisse pas l’Islam est le fait que le hijab et les règles islamiques en général, sont une oppression pour la femme. En tant que musulmane (et donc féministe), cela me dérange de savoir que certaine personnes croient réellement à cela.

Il y a 1400 ans, l'islam a donné aux femmes plus de droits que les femmes occidentales ont acquis au cours des siècles derniers.

Voici quelques exemple dont vous n'avez probablement connaissance de leurs existence.

1. Le droit de vote

Islam a donné aux femmes le droit de vote et historiquement parlant, les femmes musulmanes étaient politiquement actives. Elles ont aidées au fondement des règlements de la société. Les femmes sont mentionnées a plusieurs reprises à des postes en tant que leader. Pendant ce temps, en Amérique, les femmes blanches ne pouvaient pas voter jusqu’a partir des années 1920, alors que les femmes noires ne pouvaient pas voter jusqu’aux années 60.

2. Le droit à la propriété et de la richesse

En Amérique, les femmes se sont vu refuser le droit à la propriété jusqu'en 1848. elles sont la propriété de leur mari après le mariage avec tout ce qu'elles possédaient. Le Coran non seulement accordé aux femmes le droit de posséder des biens, mais a également reconnu que les femmes ne sont pas la propriété de leurs maris. Les femmes musulmanes ne sont pas obligés de dépenser leurs gains personnelles (elles peuvent dépenser leurs argents comme elles le souhaitent), tandis que les hommes sont responsables et ont l’obligation de soutenir financièrement leur famille.

3. Le droit à l'éducation

L'éducation est fortement souligné dans l'Islam pour les hommes et les femmes également. Le Prophète Muhammad ﷺ a dit: "La recherche du savoir est obligatoire pour tout musulman." En 859, la plus ancienne université permanente au monde a été fondée par une femme musulmane, Fatima al-Fihri, au Maroc.

En Amérique, les femmes ne commencent tout juste a pouvoir assister aux études à l’universités il y a moins d'un siècle.

4. Le droit au travail (ou non)

L'Islam donne aux femmes le droit de travailler et de gagner un salaire. Tout ce qu'elle gagne ne revient qu’à elle même pas à son mari ou sa la famille. Elle est libre de dépenser cette argent et en faire ce qu’elle veut. Cette indépendance est vu dans Kadijah, la première femme à accepter l'Islam après qu'elle a été révélé au Prophète Muhammad ﷺ. Avant qu’elle a épouse le Prophète ﷺ, elle était une femme d'affaires qui avait réussie, qui était reconnue et respectée pour ce qu’elle faisait. Tout aussi important, l'Islam donne aussi aux femmes le droit de ne pas travailler, si elles le choisissent.

5. Le droit à la pudeur

Contrairement aux croyances populaires, le sens religieux derrière le hijab est l’indépendance de la femme. Nous avons choisies de nous couvrir parce que nous nous respectons et considérons le hijab une forme d’adoration comme une autre. L'Islam nous enseigne que l'estime de soi d'une femme ne tourne pas autour de la beauté physique ou à l'approbation des hommes. L’Islam soulève les femmes au-dessus de tout cela et nous libère de la nécessité de se conformer à la définition sociétale de ce à quoi les femmes "devraient" ressembler.

Plus important encore, le hijab est pour Allah et seulement Allah. Comment une femme choisit de se vêtir, sa décision de porter le hijab ou non, est entre elle et Dieu - pas entre elle et son père, son frère ou la loi.

Voilà un petit échantillon des droits que Islam a accordé aux femmes il y a 1.400 ans. La société occidentale est encore en train de se rattraper. L’Islam a reconnu que les femmes ont un statut égal aux hommes, il y a 1.400 ans.

Le Coran à dit:

[3: 195] Leur Seigneur leur répondit: «Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes égaux les uns les autres.»


FRANCAIS      ENGLISH

 © ANAQAH – All rights reserved 2016 - 2020

  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon