10 Astuces pour Arrêter le Cercle Vicieux de la "Musulmane Négligente"


Décider de porter le hijab peut être un changement de vie écrasante pour une femme musulmane. Faire face aux conséquences sociales et spirituelles de cette décision est plus que suffisant pour nous tenir occupés.

Malheureusement, ce nouveau développement spirituel si la personne n’est pas attentive peut se faire au détriment de son bien-être physique. Le port de hijab n’est pas simplement une modification vestimentaire ; il est le symbole d'un changement d'orientation de la Dunya à l’Akhirah, un retour à l’essentiel. Un autre changement qui peut être encore plus difficile d’autant plus pour les nouvelles musulmanes en raison d’une modification de style de vie supplémentaire. Difficile donc de trouver un équilibre entre féminité et pratique.

Pourtant l'Islam nous enseigne l'importance pour la femme de prendre soin d'elle, tout en étant équilibré dans cette démarche.

Par peur de faire une erreur, tomber dans un excès qui ne serait pas représentatif de l'Islam, notre communauté a fini par tomber dans un piège qui affecte la façon dont nous équilibrons nos vies.

Pour cela certaines femmes choisissent de se négliger, se laisse aller, tombant dans un premier type d'excès tandis que d'autres ne pouvant pas trouver le bon équilibre entre leurs pratiques et leurs désires (mode etc.) tendent à tomber dans un second type d'excès.

La pression concernant notre apparence, l'évolution des tendances et notre exposition constante aux réseaux sociaux (à savoir Instagram, Twitter et Facebook etc) nous ressentons malheureusement la nécessité de vivre/copier ce mode de vie que l'on voit. Que ce soit les dernières tendances mode, beauté ou lifestyle, nous trouvons toujours de nouvelles images et vidéos auxquelles se référer sur les réseaux sociaux qui motivent nos choix.

Cela nous conduit a essayer d'inclure ces tendances sociales dans nos vies, qui sont parfois et souvent pas adaptés à notre hijab et/ou nos valeurs en tant que musulmane.

A la fin le choix est souvent faite soit repousser les limites ou s'oublier.

Surtout lorsque l'on porte le hijab, les choix de style de vie tels que les coiffures, les soins de la peau, l'exercice et un régime alimentaire équilibré, peuvent être négligés et cela est totalement malsain pour une musulmane car cela peut être propice à la prise de poids et un mode de vie sédentaire.

Il est important de comprendre qu’avec notre changement spirituel, notre définition de la beauté doit elle aussi évoluer. C’est d’ailleurs l’une des dynamiques de l’Islam.

Apres réflexion, on prend conscience que la confiance en soi et l’estime de soi sont liées à l’image que les autres peuvent avoir de notre apparence.

Nos vêtements qui étaient serrés, notre belle chevelure brillante, nos coiffures, notre maquillage prononcé et l'attention qu’ils nous apportaient ne définissaient pourtant pas «qui je suis», mais était plutôt un moyen de satisfaire notre désir intérieur d'être aimé et se sentir attrayante.

Bien que le port du hijab nous rends plus spirituel et déplaces notre attention de certains vices de ce monde sur des choses primordiales et essentiels, il dispose néanmoins en seconds plan nos envies d’attention. Sans cette attention que l’autre apporté, pour beaucoup d’être nous une autre difficulté commence, trouver à tout prix cette équilibre.

J’ai pour ma part expérimentée cette même recherche d’équilibre entre ma féminité et ma pratique lorsque j’ai moi-même commencé à porter le hijab. Un véritable changement pour moi étant une « fashion addict ». J’ai donc eu ce moment de transition qui est nécessaire à la fois pour entreprendre ce retour vers l’essentiel mais aussi pour par la suite pouvoir équilibrer correctement cette féminité, cette importance que j’ai pour les vêtements, à mon nouveau style de vie de la meilleure façon possible.

Avec le ramadan qui est ensuite arrivé, j’ai continuée sur cette voie de la simplicité avec facilité.

Néanmoins il reste important de soulever un point qui nous concerne toutes (voile ou non). Cette période de transition est certes bénéfique mais il est nécessaire qu’elle soit motivée par cette recherche de l’équilibre et non pas la paresse.

Avec le temps il est d’ailleurs possible si on ne reste pas attentive que cette même transition perdure trop longtemps pour se transformer en paresse et habitude qui est néfaste pour la femme, son bien-être et à plus grande échelle pour sa pratique.

Beaucoup de personne on cette idée erroné de croire que l’apparence physique d’une femme musulmane, d’autant plus lorsqu’elle porte le hijab, est sans importance parce qu’elle n’a pas le moyen ou ne doit pas exploiter, mettre en valeur sa beauté.

En dépit de mon accent sur les apparences, le lien est fait :

Notre définition erronée de la beauté et la négligence volontaire soudaine de notre apparence physique sont liés.

Avant l’Islam, avant le port du hijab ou même avant cette introspection, être remarquée par les autres était quelque chose par laquelle on accédait ou nourrissait la confiance que l’on a en nous-même.

La question se pose donc lorsque l’on pense ou commence cette introspection et/ le port du voile :

Que va-t-il se passer de la confiance que l’on a en soi si l’on ne dépend plus de la validation des autres?

Cela peut sembler stupide mais on réalise après coup que prendre soin de soi est important, peut importe si les autres voit ou non le fruit de notre labeur. Semblable à l’étudiant qui ne voit pas l’intérêt et la valeur d’un cour du soir supplémentaire, nous ne voyons la valeur de cela uniquement lors de l’examen, l’évaluation (de l’autre).

Malgré le fait que le retour à l’Islam est une expérience spirituelle et intellectuelle, il est très néfaste de négliger notre aspect physique de ce cheminement.

L’Islam nous enseigne a toujours être sur la voie du milieu, c’est-à-dire être toujours équilibré dans tout ce que l’on entreprend dans notre vie et non être dans l’un ou l’autre des extrêmes (carence ou excès).

Un aspect essentiel de cet équilibre est le maintien de notre Al-Amana (la vérité) offert par Allah : Notre corps.

Allah à dit « (…) Nous avons fait de vous une communauté de juste (…). » (S. 2 – V.143)

Le maintien de notre apparence physique et prendre soin de notre corps est une responsabilité très importante en tant qu’Être-humain et d’autant plus en tant que musulman, ce sujet est pourtant malheureusement rarement abordé dans notre communauté. La forme physique et la nutrition pour la femme musulmane est un autre sujet qui est également méconnu, parfois pour des raisons culturelles.

Contrairement à certaines croyances culturelles, l’entretien physique de la femme est extrêmement importante et ne nécessite pas le sacrifier de croyances, valeurs ou de notre pudeur par la même occasion.

De nos jours il existe beaucoup de façon « halal » pour apprécier le fait de rester en bonne santé et prévenir le gain de poids (salle de sport pour femme, cours entre femmes etc.).

.

Voici mes conseils pour inverser et

arrêter ce cercle vicieux que j’appelle la

« Musulmane négligente »

1. Définissez le Pourquoi, vos Intentions et votre Responsabilité

Votre santé physique est une bénédiction qui vous est fourni par Allah subhanahu wa Ta'ala. Vous devez garder et protéger cette bénédiction afin de la préserver.

Allah a dit: « En vérité, Nous avions proposé Al-Amana (la confiance, la responsabilité morale, l'honnêteté et tous les devoirs que Dieu a ordonnés – responsabilité de faire le bien et d’éviter le mal) aux cieux et à la terre et aux montagnes. Ils ont refusé de la porter (supporter) et en ont eu peur (c.-à-peur du châtiment d'Allah). Mais l'homme s’en est chargé. En vérité, il était injuste (envers lui-même) et très ignorants (de ses résultats) » [Coran. Sourate 33, Verset 72]

2. Investir dans une Balance

Bien que le poids (le chiffre) n’est pas une référence pour la santé (il vari et dépend de votre taille, sexe, âge etc. il sera donc différent pour chaque femme), la balance est un moyen précieux pour avoir conscience du mouvement et vous tenir responsable de vos actes.

3. Prenez soin de vous

Mettez-vous sur votre 31 au moins une fois par mois, même si vous n'allez pas quitter la maison. Passez une journée au spa. Prenez un bain à bulles. Faites ce qui vous fait vous sentir spécial et désirable. Il est souvent facile de tomber dans une routine quotidienne de pantalons de survêtement, pyjamas, robe de maison après avoir passé toute la journée chez soi. Il est facile de se sentir peu attrayants et mal fagotée lorsque l’on porte un vieux t-shirt et un pantalon de pyjama.

Bien que l'objectif principal n’est ici pas de se maintenir en bonne santé, se sentir attrayante peut être un grand rappel pour rester de bonne humeur et aussi une source de motivation, ce qui en soi permet de rester en bonne santé.

4. Pratiquer des Exercices à la Maison

Vous n’êtes pas dans l’obligation d’aller dans une salle de sport ou de dépenser beaucoup d'argent pour rester en forme ! En quelques minutes vous pouvez par exemple trouver votre bonheur sur Youtube avec un nombre incalculable de vidéo pratique pour faire des exercices dans l’intimité de votre maison, chambre, salon avec de très bonnes explications, en fonction de votre objectif ou de la zone de votre corps que vous aimerez travailler.

Si vous ne disposez pas d'un ordinateur ou trouver les vidéos difficile, une solution old school de remise en forme existe à peu de frais: une corde à sauter. Sauter à la corde est un exercice fabuleux qui est portable partout, pas cher et accessible à toutes !

5. Démarrez un groupe d'exercice

Faire et se tenir à des habitudes saines est plus facile avec l'aide d’une ou plusieurs amies. Si votre communauté n'a pas de groupe d'exercice entre femme, commencer en un ! La marche et la randonnée sont de grands exercices et des activités sociales qui peuvent être appréciées gratuitement. Un boost supplémentaire de vitamine D que vous obtiendrez par la même occasion avec la lumière du soleil est un délicieux bonus.

6. Organiser un « Jour à la Sensibilisation de la Santé » avec d’autre Sœurs à la Masjid (mosquée) ou avec votre Organisme Musulman Local.

Beaucoup trop de personne dans notre communauté musulmane ne sont pas conscients de l'importance de l'alimentation et de l'exercice. En raison de préjugés culturels, certains pourraient même croire qu'il est « haram » ou simplement superflu pour la femme de se livrer à de telles activités.

Si personne ne parle, les choses ne changeront pas !

7. Jeunez régulièrement

"O vous qui croyez, le jeûne vous est prescrit ... ainsi atteindrez-vous la piété.» [Coran: Sourate 2, Verset 183]

Mis à part l'aspect spirituel du jeûne, il y a de nombreux avantages pour la santé à jeun. Le jeûne déplace notre attention loin de la nourriture que l’on pourrait voir comme une source de plaisir et nous oblige à la voir comme une subsistance.

Jeuner tous les lundi et jeudi est d'ailleurs une Sunnah du Prophète (sws). Ils ne sont pas obligatoire, uniquement fait de façon volontaire. Il a d'ailleurs était récemment prouvé scientifiquement que ce jeûne est un bon moyen pour resté en bonne santé et perdre du poids (voir l'article 5:2 diet).

Mise à part le fait que cela est approuvé par la science, cette pratique a été prescrite par notre Prophète Muhammed (sws) il y a 1400 ans.

Il y a donc certainement bien d'autre bienfaits à découvrir.

8. Manger pour vivre; ne vivez pas pour manger

Trop souvent, nous nous appuyons sur la nourriture comme un divertissement halal et une source de plaisir. Il est bon de se concentrer sur la règle 80/20. Au moins 80% du temps, manger des aliments pour leur valeur et leurs avantages nutritionnels. Limiter à moins de 20% le reste du temps pour le plaisir. Bien sûr, il n'y a pas de formule magique pour la santé, mais en tant que musulmans, rester équilibré devrait être notre objectif.

9. Faites quelque chose d’actif et aventureux !

Au lieu de sortir pour manger avec des amis, faites une randonnée, du kayak, du vélo, inscrivez-vous à une nouvelle classe de remise en forme etc.

Mélangez-les et allez au devant de vos peurs. Le fait même de se promener dans un centre commercial avec des chaussures appropriées peut être exercice; vous n’avez donc pas d'excuses !

10. Aimez-vous

Votre corps est un pacte de confiance qui vient d'Allah. Il vous en a uniquement fourni un seul ; apprécier-le avec tout ce qu'il peut faire, apprécié son unicité absolue car c’est une véritable bénédiction (pouvoir courir, marcher, sauter, faire du sport) dont beaucoup son privés.

Ces rappels n’englobent pas toutes les façons pour être ou maintenir sa santé.

De même qu’ils ne sont pas limités ou réservés uniquement à ceux qui portent le voile. Toutes les femmes musulmanes, que ce soit celle qui porte le voile ou non, doivent être conscientes de leurs corps, de cette responsabilité qu’elles ont et de la meilleure façon de le respecter.

Trop souvent, les femmes sont alourdies par des obligations et passes/sautes le fait de devoir prendre soin d'elles-mêmes.

Investir en vous-même, non seulement pour vous, être une meilleure mère, sœur, fille, amie, femme mais surtout celle vous permettra de devenir une meilleure et plus compétente musulmane.

Prendre soin de nos corps et nos âmes est la seule façon pour atteindre un véritable équilibre et donc le succès.


FRANCAIS      ENGLISH

 © ANAQAH – All rights reserved 2016 - 2020