[EDUQUER UN ENFANT MUSULMAN – PARTIE 1] : CONFIANCE, RESPONSABILITE ET OPTIMISME.


⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯ I S L A M ⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯⎯

CONFIANCE,

RESPONSABILITE

ET

OPTIMISME.

⎯⎯⎯⎯

Est-ce que mon enfant va être un bon musulman ?

Mettra-t-elle le hijab quand elle grandira ?

Puis-je lui faire confiance avec un téléphone portable à l'âge de dix ans ?

Est-ce que je fais mon travail en tant que parent ? Dois-je rentrer chez moi plus tôt ?

Et si ... Comment vais-je ... Quel est le meilleur moyen de ... ?

Toutes les pensées et questions ci-dessus viennent à l'esprit de tous parents musulmans impliqués.

Quand Allah subḥānahu wa ta'ala (béni soit-Il) bénit un couple avec un bébé, ils savent qu'avoir un enfant est une bénédiction, mais l'ampleur du défi en tant que parent est bien plus qu'un petit exploit a accomplir.

En tant qu'adulte, on sait que la naissance d'un Etre vient avec beaucoup d'excitation et de défis.

Et, si quelqu'un devait écrire un livre ou même une feuille de route qui lui serait destiné, une feuille ou même une encyclopédie serait insuffisante.

La parentalitée est l'un de ces domaines de notre vie qui exige beaucoup d'attention car il s'agit d'accomplir la responsabilité qui nous a été donnée par notre Créateur.

Après avoir discutée de cela avec de nombreux parents de différentes générations, il y a certaines valeurs fondamentales que nous devons nous assurer de transmettre à nos enfants.

Il en est ressortit sept valeurs fondamentales qui, si elles sont appliqués de façon ferme et non négligés, permettront aux parents d'élever un enfant doté d'une croyance et pratique solide et ferme.

Nous avons besoin d'une génération qui peut apporter des changements et ajouter de la valeur à notre société. En travaillant pour inculquer ces valeurs chez nos enfants, nous augmenteront le nombre de personne productive qui seront in sha Allah des atouts pour eux même et notre Ummah.

Au cour de votre lecture vous vous demanderez « Comment inculquer ces valeurs à mon enfant ? »

Mon conseil est de plutôt de se demander : « Est-ce que j'ai les écrous et les boulons de ces valeurs renforcées en moi-même ? » Parce que si nous nous oublions nous-mêmes et que nous nous concentrons uniquement sur nos enfants, cela serait une plus grande perte encore dont nous auront à témoigner seule le Jour du Jugement devant Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit-Il).

Cet article n'est pas une formule magique qui fonctionne du jour au lendemain.

Néanmoins si vous êtes à la cherche d'un moyen pour changer, vous améliorer vous-même, vos enfants (ou futurs enfants in sha Allah), votre famille et la société qui vous autour, il est fait pour vous.

Dans cet article, nous examinerons les trois premières valeurs. Commençons !

1

CONFIANCE : L'HONNEUR DANS L'ISLAM

Umar ibn Al-Khattab raḍyAllāhu 'anhu avait dit : « En vérité, nous étions un peuple honteux et Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit Lui) nous a honorés de l'Islam, donc si nous Allah glorifié et exalté soit-Il) nous humiliera. »

[Al-Mustadrak 'ala as-Saheehain]

Nous avons tendance à sauter nos prières quotidiennes ou même les prières du vendredi en raison de la crainte de se faire virer de notre travail.

Nous connaissons toute une personne que l'on surnomme « Abe » au lieu d'Abdullah, ou « Mo » au lieu de Mohammad, parce que nous sommes « timides » d'avoir un nom qui est « different » dans notre société.

Parfois, nous ne portons pas le hijab ou certains hommes ne laisses pas pousser leurs barbes, même si nous savons que c'est une partie de notre religion, parce que nous avons peur que les gens nous rejettes ou même que les personnes avec qui nous voulons nous marier pourrait nous laisser si nous nous associons à ces traditions « arriérées ».

En tant que créature qui essaie de plaire à Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit-Il), nous devrions chercher l'honneur dans l'Islam uniquement et rien d'autre, comme notre modèle Umar bin Al-Khattab raḍyAllāhu 'anhu (Qu'Allah soit satisfait de lui) nous l'a conseillé.

Il est important d'insuffler cela à nos enfants afin qu'ils ne cherchent pas la reconnaissance d'une autre manière.

De même qu'il faut se rappeler que s'ils nous voient comme des personnalités hypocrites, où nous avons tendance à être Abdullah à la masjid et Abe en rencontrant des voisins, cela pourrait avoir un impact négatif sur la personnalité des enfants. Un de nos objectifs en tant que parents devrait être de ne pas donner des messages mélangés à nos enfants. Sinon, ils chercheront l'honneur et l'attention ailleurs.

2

RESPONSABILITE: NE BLAMEZ PAS LES AUTRES

Le blâme et les excuses sont les caractéristiques d'une vie infructueuse.

Dans certaines cultures, et je suis la premiere concernée venant d'une communauté maghrébine, nous avons souvent tendance à blamer l'autre en disant « c'est le mauvais oeil ».

L'une des responsabilités que nous avons en tant que parent et même adulte est d'apprendre à nos enfants la responsabilité de leurs actes. Je soulignerai le fait que nous devons pratiquer cela nous-mêmes. Si nos enfants voient la mère ou le père faire quelque chose de mal, mais qu'elle ou il n'en prend jamais la responsabilité, alors ils auront aussi ce trait de remettre le blâme sur l'autre.

C'est un trait de personnalité type d'une personne dont la vie est infructueuse que de blâmer les autres et de ne pas prendre la responsabilité de ses propres actes. Ce type d'attitude nous pousse à voir notre vie comme un échec parce que nous nous sommes laissés entrainés ici et là, par un vent qui passait. Et, nous avons blâmé le vent du déroulement des événements.

C'est d'ailleurs l'état d'esprit d'un adorateur d'idole; Celui qui ne veut pas se soumettre à Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit-Il) et faire le changement nécessaire alors il ou elle se tourne vers une idole espérant qu'elle parlera à Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit Il) pour ses lacunes.

Si nous commençons à prendre la responsabilité de nos propres actes, nous en prendrons conscience et nous serons bien plus concernées. Il nous suffit de savoir ce qui arrivera le jour du jugement.

Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) nous dit dans le Coran :

Et quand tout sera accompli, Satan dira : « Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité ; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n'ai pas tenue. Je n'avais aucune autorité sur vous si ce n'est que je vous ai appelés, et que vous m'avez répondu.

Ne me faites donc pas de reproches ; mais faites-en à vous-mêmes. Je ne vous suis d'aucun secours et vous ne m'êtes d'aucun secours. Je vous renie de m'avoir jadis associé (à Allah) ». Certes, un châtiment douloureux attend les injustes (les associateurs).

[Coran: Chapitre 14: Verset 22]

Alors, commençons à prendre la responsabilité de nos propres actes sinon, nous nous retrouveront à blâmer l'autres tout au long de notre vie pour notre propre paresse et lacunes, alors que même Shaitan nous dit: « Ne me blâmez pas, mais blâmez vous-mêmes ».

3

OPTIMISME : JE SUIS CE QUE MON SERVITEUR PENSE DE MOI

Le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (paix et bénédictions d'Allāh soient sur lui) a dit:

"Allah, le Très-Haut, dit:

"Je suis tel que Mon serviteur M’estime, et Je suis avec lui lorsqu’il M’évoque. Si donc il M’évoque en son for intérieur, Je l’évoque en Moi-même ; et s’il M’évoque dans une assemblée, Je l’évoque dans une assemblée bien meilleure encore. S'il se rapproche de Moi d'un empan, Je me rapproche de lui d'une coudée ; et s'il se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapproche de lui d'une brasse et s'il vient vers Moi en marchant, Je viens vers lui en courant.'

[Hadith Qudsi]

La pensée positive est une grande qualité chez tout être-humain. Afin d'être sans stress et plus efficace, nous devrons commencer à penser positivement. La pensée positive ne signifie pas que nous devrions ignorer les situations moins agréables de la vie. Cela signifie que notre attitude envers les situations désagréables sera plus positive et nous les traiterons de manière plus productive. Nous devrions penser que le meilleur va se passer, pas le pire.

L'attitude négative s'est pourtant répandue dans le monde musulman. Si nous avons du mal à trouver un emploi, nous allons blâmer la société qui nous entour d'être raciste. Si quelqu'un traverse un moment difficile, nous allons supposer qu'Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit Lui) la punit parce qu'elle est une mauvaise musulmane.

Allah glorifié et exalté soit-Il) dit dans de nombreux passages du Coran que nous devrions toujours attendre le meilleur d'Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit-Il), signifiant qu'Il subḥānahu wa ta ' Āla (glorifié et exalté soit-Il) aura pitié de nous et nous soulagera de notre misère. Il nous pardonnera si nous cherchons le pardon, acceptera notre repentir si nous nous repentons, nous répondra si nous le supplions, et nous comblera si nous demandons quelque chose. Nous devrions invoquer Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit-Il) avec la certitude d'obtenir une réponse de Sa part.

L'état d'esprit que nous devons avoir pour nous et nos enfants doit être de remplir nos obligations tout en ayant la croyance ferme qu'Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit-Il) acceptera nos actions, pardonnera nos péchés et nous facilitera les choses.

Ainsi, quiconque accomplit un tel acte, croit et espère qu'Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit Lui) ne l'acceptera pas et qu'il ne lui profitera pas, perdra la Miséricorde d'Allah subḥānahu wa ta'ala (Glorifié et exalté soit-Il). Un comportement négatif qui est d'ailleurs l'un des péchés majeurs.

Mon Seigneur m'a fait du tort et me prive de ce que je mérite Parfois, nous supposons le pire. Nous commençons à penser que nous sommes privés de nos droits, avons de la malchance, méritons plus que ce qu'Allah subḥānahu wa ta'āla (glorifié et exalté soit Lui) nous a donné, et c'est comme nous disions : « », notre âme en témoigne mais notre langue nie et refuse de se l'avouer ou le dire ouvertement.

Alors, posons-nous la question suivante : Sommes-nous protégés contre ce type de mentalité ?

Ce type d'attitude est très destructrice et nous devrions essayer de notre mieux pour garder nos enfants loin de cette négativité, ce pessimisme et toujours penser positif en tout circonstance.

Abdullah bin Mas'ud raḍyAllāhu' anhu a dit :

"Par Celui qui est digne d'adoration, le croyant ne reçoit rien de bien mieux que ses attentes d'Allah subḥānahu wa ta'āla (Glorifié et exalté soit-Il), et par Celui dont nul n'est digne de culte, aucun serviteur d'Allah subḥānahu wa ta'ala (glorifié et exalté soit-Il) s'attend à son bien sans qu'Allah subḥānahu wa ta'ala Et exalté soit-Il) lui donne ce qu'il attendait, car tout bien vient de Sa Main."

Voici donc la solution, placer sa confiance en l'islam, être optimiste et responsable sont trois des sept qualités que nous devons inculquer à nos enfants, pour les rendre productifs pour leurs propre personne mais aussi la Ummah.

Il n'est jamais trop tard pour commencer - ayez des intentions sincères, établissez ces valeurs en vous-même, et vous verrez qu'elles se reflèteront avec le temps sur vos enfants, in sha Allah.

La deuxième partie sera prochainement disponible in sha Allah.

Avez-vous des conseils dans la façon d'inculquer de bonnes valeurs chez vos enfants ? Partagez-les avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Merci d'avoir lu cet article, en espérant qu'il vous a plu et qu'il vous sera bénéfique.

N'hésitez pas à le partager si c'est le cas !

- Jazak Allah khyran -

Photo : Pinterest

Auteur : Haroon Malik

Traduction : Anaqah Blog


FRANCAIS      ENGLISH

 © ANAQAH – All rights reserved 2016 - 2020