LE LAIT : ENTRE MEDECINE PROPHETIQUE & POISON


SANTE & BEAUTE ⎯⎯⎯ 29 MARS 2017

LE

LAIT

:

ENTRE

MEDECINE

PROPHETIQUE

&

POISON.

IMPORTANT : Le lait dont il est question ici et dont parle la médecine prophétique est le lait à son origine, qui est saint, et non du lait industriel auquel nous avons accès de nos jours.

Dans la médecine prophétique, le lait est qualifié de « remède » par notre Prophète Muhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui), comment doit on alors prendre en compte toutes les informations diffusées largement de nos jours sur un éventuel danger de la consommation de lait et de ses dérivés pour notre santé ? Le lait est il vraiment responsable de tous les maux qu’on lui attribue ? Serait-il devenu nocif ? Et quelles pourraient en être les raisons ?

Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre en analysant et énumérant divers points que nous devrons essayer de prendre en compte afin que notre consommation de produits laitiers devienne un atout optimal pour notre santé.

Le lait dans le Coran et dans la tradition Prophétique :

« Voici, brièvement esquissé, le paradis promis aux vertueux : il y coulera des ruisseaux à l’eau toujours limpide, des ruisseaux de lait au goût inaltérable(…) »

Coran sourate 47, Verset 15

« Il y a certes pour vous un enseignement dans les bestiaux : Nous vous abreuverons de ce qui est dans leur ventre, d’un produit issu du mélange des excréments intestinaux et du sang- Un breuvage pur, délicieux et pour les buveurs. »

Coran sourate 16,Verset 66

On rapporte que le Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui) a dit :

« Celui à qui Allah accorde une subsistance, qu’il dise : O Allah ! Bénis cette nourriture pour nous et accorde nous en de meilleures. »

Et celui qu’Allah abreuver de lait, qu’il dise :

« O Allah ! Bénis ce lait pour nous, et permets nous d’en profiter à nouveau, car je ne connais rien d’autre qui soit à la fois une boisson et un aliment »

Sahih Ibn Majah

AVANT TOUTE CHOSE : INVOQUER ALLAH

Le musulman n’oubliera pas d’invoquer Allah avant chaque prise d’aliments ou de boissons afin d’obtenir la bénédiction de Celui-ci; " Bismillah"

LES QUALITES & CARACTERISTIQUES

DU MEILLEUR LAIT SELON LA MEDECINE PROPHETIQUE

Le lait est d’humeur chaude (modérée) et humide au moment de la traite, puis, plus le temps passe et plus il devient froid et humide.

Selon Ibn al Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde) le meilleur lait a plusieurs caractéristiques :

1

IL VIENT D'ÊTRE TRAIT

(PLUS LE TEMPS PASSE PLUS SA QUALITE DIMINUE)

  • Le lait est d’humeur froide et humide.

Et oui, outre les fermiers et les peuples nomades qui ont peut être encore l’occasion de consommer du lait directement au pis de l’animal, les consommateurs ordinaires que nous sommes utilisent généralement des laits traits depuis plusieurs jours (voir mois, années…), le lait que nous consommons est donc d’humeur froide et humide.

En nous rapportant à la théorie des humeurs (théorie de base des médecines antiques reprise pour la classification des plantes et aliments dans les livres de médecine prophétique), la règle de base pour maintenir notre corps en bonne santé est l’équilibre de ces humeurs par ce qui les opposes ou les contraries, entre autre, l’humeur chaude apaisera donc la froide et le sec l’humidité et vice versa. A chaque humeur et qualité sont associés une notion de tempéraments, il faut savoir que nous avons tous en nous une partie de ces 4 tempéraments, cependant, un ou deux prédominent généralement chez les personnes et ils peuvent également évoluer avec le temps. Dans le cas du lait, c’est un aliment qui conviendra donc plutôt aux humeurs chaudes et sèches (humeurs contraires) c'est-à-dire aux personnes au tempérament plutôt bilieux (chaud et sec) voir sanguin (Chaud et humide), tempéraments de la jeunesse et de l’enfance. Tandis qu’il faudra faire plus attention chez les personnes dont les tempéraments sont déjà froids appelés tempérament nerveux (ou mélancolique, froid et sec) et tempérament lymphatique (froid et humide), tempéraments de l’adulte et de la vieillesse.

Plusieurs techniques et théories ont été étudiées au fil du temps pour permettre de déterminer notre tempérament, un naturopathe compétent devrait pouvoir vous aider à le déterminer et vous proposer un « régime » adapté à celui-ci.

Il serait également intéressant de consommer le lait en association avec des aliments s’opposant à son humeur afin de l’équilibrer comme par exemple le miel et le sucre (intégral non raffiné) qui sont tous deux chauds et secs comme il est recommandé également dans les livres de médecine prophétique et comme se nourrissait notre Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui) :

2

IL EST TIRE (DE LA VACHE) 40 JOURS

APRES LA MISE A BAS

  • La consommation de lait devra se faire en fonction de la saison.

Notons ici quelques remarques importantes : dans un premier temps il faut savoir que dans un élevage industriel le veau est enlevé à sa mère dans les 24 heures qui suivent la naissance afin de récolter le plus de lait possible, cette période de 40 jours après la mise à bas n’est donc pas respectée.

Ensuite, remarquons également que le lait devrait être excrété par la vache au printemps et en été, pendant 6 mois, pour nourrir son veau. La lactation se finit naturellement à la fin de cette période, avant la nouvelle gestation et mise à bas. La vache devrait ensuite se reposer pendant quelques mois mais ces observations sur le cycle naturel de l’animal ne correspondent plus du tout à la réalité. Actuellement, le lait est produit toute l’année, la traite se fait en continu pour nous satisfaire. Et en ce qui concerne notre nutrition, nous devrions donc traditionnellement consommer le lait que lors de ces périodes naturelles de production. Les fromages ne feront que prolonger de quelques semaines cette période. Nos moyens de conservation actuels nous permettent cependant de consommer lait, laitages et fromages plusieurs mois et années après leur production !

Une période de détoxination naturelle aux laitages d’Octobre à Février devrait être respectée, ce n’est cependant plus le cas depuis bien longtemps : ceci est probablement une des causes ou la source des maladies que l’on associe si souvent à l’excès de consommation de laits et dérivés. Notons également que cette règle de consommation en fonction des saisons sera valable pour tous les aliments. ( Un prochain article traitera de ce sujet إن شاء الله )

Lire le livre : « Kousmine au gré des saisons, l’art de vivre sain »

du Dr André Denjean et Lucette Serre

A l’époque du Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui), on consommait généralement des aliments cultivés localement non importés et sans traitements, le cycle naturel des cultures en leur saison était donc respecté automatiquement.

3

UNE GRANDE BLANCHEUR, BONNE ODEUR, GOUT DELICIEUX, LEGEREMENT SUCRE, MODEREMENT CREMEUX ET DONT LA CONSISTANCE EST ENTRE LE LIQUIDE ET L'EPAIS

Nous verrons par la suite que toutes ces caractéristiques peuvent en France être trompeuses.

4

IL EST TRAIT D'UNE BETE JEUNE ET SAINE, DE CHAIR EQUILIBREE, DISPOSANT D'UN PATURAGE ET D'UNE BOISSON LOUABLE

LE LAIT EST BON

Le lait est bon, il engendre un bon sang, hydrate le corps sec et nourrit bien. Il est utile contre les insufflations, les soucis et les maladies de mélancolie. Si on en boit avec du miel, il nettoie les lésions internes des humeurs putréfiées ; et le boire avec du sucre est très bon pour le teint. Le lait remédie à la nocivité du rapport charnel, il convient à la poitrine, aux poumons, il est aussi très utile aux tuberculeux.

LE LAIT EST MAUVAIS

Il est mauvais pour la tête, l'estomac, le foie et la rate. Trop en consommer nuit aux dents et à la gencive, c'est pourquoi il faut, se rincer la bouche après en avoir bu. On rapporte que lorsque le Prophète (paix et benefiction sur lui) but du lait, puis demanda de l'eau et se rinça la bouche, et il dit : " il est gras."

Le lait est mauvais pour ceux qui souffrent de fièvre et de céphalée, il est mauvais pour le cerveau et la tête faible. En boire constamment affaiblit la vue et l'ouïe, provoque des douleurs des articulations, des occlusions du foie et des gonflements de l'estomac et des intestins ; et on remédie à cela en prenant du miel, du gingembre confit et d'autres choses semblables. Tout ceci concerne ceux qui n'ont pas l'habitude d'en boire.

Nous avons cité les caractéristiques du meilleur lait, celui qui est qualifié de « remède » comme nous avons pu le voir dans la médecine prophétique. Malheureusement toutes ces caractéristiques ne sont plus applicable à notre lait actuel. Le traitement des animaux, jusqu'au lait sont différents et ont un impact plus que nocif.

Nous allons maintenant voir pourquoi le lait que nous consommons de nos jours est dit toxique est considéré comme "poison" et ses alternatives.

QU'EST CE QUI REND NOTRE LAIT "TOXIQUE" ?

  • Les pesticides, fongicides et engrais chimiques utilisés dans les cultures fourragères se retrouvent dans les fourrages puis dans le lait de vache : le lait de vache contient 5 fois ½ plus de pesticides que les végétaux (la viande bovine 14 fois plus).

  • Les traitements administrés aux vaches se retrouvent dans leur lait : antibiotiques, vaccins, hormones.

  • La nourriture viciée à base de farines animales (souvenons-nous de l’épidémie de la vache folle).

  • Les hormones contenues dans le lait de vache (œstrogène, progestérone) sont incompatibles avec le système biologique humain.

  • Le lait de vache contient beaucoup d’IGF-1, facteur de croissance qui va booster la multiplication de vos cellules. Vous allez grandir, sauf que… L’IGF-1 développe aussi toutes les cellules de votre organisme, même les pré-cancéreuses et les cancéreuses.

  • Les protéines du lait de vache sont composées à plus de 80% de caséine. C’est l’une des rares protéines au monde qui favorise, chez l’homme, l’apparition de cancers (prostate, sein, utérus, etc.), et explique l’épidémie de diabète de type 1.

  • Le lait de vache contient de l’insuline bovine très similaire à celle de l’homme. Mais suffisamment identique pour que notre système immunitaire ne la reconnaisse pas et l’attaque avec des anticorps aboutissant à l’arrêt de production d’insuline. Vous devenez diabétique de type 1.

  • Les produits laitiers font dramatiquement chuter les concentrations de vitamine D, celle-là même qui participe à la fixation du calcium ! Le seul recours à l’ensoleillement n’étant pas suffisant.

L'ETUDE SCIENTIFIQUE

L'une portait sur environ 60.000 femmes de 39 à 74 ans, questionnées sur les habitudes alimentaires et de vie dans le cadre d'une campagne de dépistage du cancer du sein. L'autre cohorte concernait un groupe de 45.000 hommes de 45 à 79 ans. Les quantités de lait bu quotidiennement ont été quantifiées: entre moins d'un verre, un à deux verres, deux à trois verres et plus de trois verres. Les quantités de lait fermenté (comme le yaourt) et de fromage consommés ont également été prises en compte.

Les chercheurs ont cherché à savoir si il pouvait être établi un lien statistique entre la quantité de lait et de produits laitiers consommés et la survenue de fractures, en particulier de la hanche, ainsi que la survenue de décès. Le résultat, en apparence contradictoire avec l'image bienfaitrice du lait, est que les femmes absorbant plus de trois verres de lait par jour paraissent plus enclines à souffrir de fractures et à décéder.

Les femmes qui consomment trois verres ou plus de lait par jour ont un risque relatif de décès "de 90% plus élevé" et un risque de fracture de la hanche "de 60% plus élevé" par rapport à celles qui boivent moins d'un verre par jour, explique à l'AFP, le Pr Karl Michaelsson principal signataire de l'étude. Pour les hommes, le lien statistique entre grande quantité de lait consommé et risque de décès est également observé mais "de manière moins prononcée" tandis qu'aucun lien n'est observé pour les fractures.

L'ALTERNATIVE VEGETALE

Je n'ai pour ma part jamais été une grande consommatrice de lait, mise à part les fromages, et ce depuis petite. Je n'acceptais pas d'en boire ce qui était un véritable calvaire pour mes parents, d'autant plus lorsque l'on est convaincus que "les produits laitiers sont nos amis pour la vie". Un discourt auquel nous avons toute cru pensant que le lait était l'une ou en tout cas LA source de calcium réputé bon pour les os, la croissance et synonyme de bonne santé.

Pourtant lorsqu'il s'agit de calcium, pour être et resté en bonne santé, l'alternative végétale est bien meilleure.

Un verre de lait contient environ 114MG de calcium alors que le chou frisé (195MG*), l'épinard (156 MG), le brocolis (114MG), les haricots blanc (90MG), le cresson (237MG), les amandes (375MG), les figues séchées (240 MG), les haricots vert (60MG) en contiennent bien plus et sont une source saine. De même pour l'alternative lait végétale que nous aborderons plus en detail dans un prochain article إن شاء الله .

POUR CONCLURE

Les livres en matière de médecine prophétique regorgent de richesse en matière de prévention de la santé en nous informant sur les règles d’hygiène de vie idéale à l’image de notre meilleur exemple, le Prophète Muhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soit sur lui). Les aliments constituent la majorité des remèdes à employer, cependant, au fil des temps avec les nouvelles méthodes de conservation, de transformation, l’utilisation de divers produits chimiques lors des cultures (pesticides, herbicides…) et la pollution environnementale, les aliments finissent par être dénaturés, ils ont perdus leurs valeurs nutritionnelles et parfois ils n’ont plus aucune similitude avec le produit d’origine comme nous l’avons vu avec le cas du lait de vache industriel. Pour pouvoir apporter les bénéfices sur la santé qui sont exposés dans les livres de médecine prophétique, il faudra dans un premier temps choisir des aliments, des plantes les plus naturels, purs, les moins transformés possibles.

Nous pouvons citer ici une explication donnée par d’Ibn al Qayyim dans le chapitre sur la truffe dans l’ouvrage « L'Authentique de la Médecine Prophétique » concernant la nocivité des aliments :

Sache qu’Allah azawajal a crée parfaitement toute chose, elle est donc au départ de sa création vide de tous maux et défauts, et parfaitement bénéfique pour ce quoi elle a été préparée et créée. Ce n’est qu’ensuite que les maux l’atteignent par le voisinage, le mélange ou d’autres causes qui provoquent sa corruption. Si on la laissait sur son état premier de création, sans aucune corruption, elle ne se corromprait pas. Celui qui connaît les états de l’univers et ses débuts, sait que toute corruption de son atmosphère, ses plantes, ses animaux, et de l’état de ses habitants est apparu après sa création, en raison de causes qui l’ont provoquée. Les actes du fils d’Adam et leur opposition aux messagers n’ont cessé d’amener des corruptions générales et spécifiques qui provoquent douleurs maladies,, fléaux, pestes, sécheresses, aridités, pertes ou diminution des bénédictions de la terre, de ses fruits et de ses plantes, de manière successive. Si la science ne te permet pas de saisir cela alors contente toi de la parole d’Allah azawajal :

« Le désordre est apparu sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont commis de leurs propres mains. »

Sourate Ar-Rûm, v.41

Applique ce verset à l’état de l’univers, compare la réalité et ce verset, et tu verras comment se produisent les maux et défauts à tout moment dans les fruits, les plantes et les animaux, et comment cela engendre successivement d’autres maux.

Des analyses similaires (ici le lait) pourraient donc malheureusement être faites pour un tas d’autres aliments, on peut citer ici par exemple le blé qui a été tellement modifié avec les années qu’il n’a plus rien à voir avec la graine originelle et qui est à l’origine de nombreuses allergie et intolérances aujourd’hui...

Le croyant musulman est un être conscient et responsable qui ne peut accepter de continuer à vivre dans l’ignorance ou pire : dans l’insouciance. Aujourd’hui on ne peut plus se permettre de dire qu’on ne sait pas, ces dernières années, de nombreuses études ont été effectuées et relayées par les différents médias sur les dangers potentiels de toutes ces substances chimiques. Remarquons ici que le plus triste dans tout cela est que le consommateur musulman n’a pour le moment pas ou peu accès à des viandes de qualités alors qu’il en est pourtant un grand consommateur. Si nous réfléchissons, un produit ne devrait il pas être avant tout de culture ou d’élevage sain pour pouvoir porter la dénomination « Halal » ? L’agriculture biologique semble toute indiquée à respecter une grande partie des qualités indispensables pour conserver les bienfaits de nos aliments, seulement, pour que les commerçants puissent proposer des produits de qualités, il faut tout d’abord qu’il y ai une demande, les consommateurs musulmans sont les seuls à pouvoir faire évoluer ce marché.

Citons ici un exemple d’initiatives à développer إن شاء الله un peu partout en France :

DINAM.FR

La solution existe, elle est simple :

Préférer « acheter moins dans la quantité pour une meilleure qualité » plutôt qu’un « acheter moins cher au détriment de notre santé »

Ce comportement d’achat sans excès et en respect de la nature et des animaux est en accord total et correspond aux préceptes de notre religion. N'oublions pas que notre santé est une « amanah », un don précieux, sans elle il nous est difficile d’accomplir efficacement nos devoirs religieux, elle est donc indispensable pour l’entretien de notre foi.

Merci d'avoir lu cet article, en espérant qu'il vous a plu et qu'il vous sera bénéfique.

N'hésitez pas à le partager si c'est le cas !

- Jazak Allah khyran -

#Medecineprophetique #Santé #alimentation

FRANCAIS      ENGLISH

 © ANAQAH – All rights reserved 2016 - 2020