4 STEPS SUCCESSFUL PEOPLE TAKE TO OVERCOME FEAR OF FAILURE • 4 ETAPES D'UNE LEADER POUR DEPASSER


MOTIVATION PRODUCTIVITY

4

STEPS

SUCCESSFUL

PEOPLE TAKE TO

OVERCOME FEAR

OF FAILURE.

BY A. BLANK • PICTURE : ANAQAHMAGAZINE

Fear of failure can stop you in your tracks, even if you are after something that will bring you joy and excitement. As writer Suzy Kassem says, “Fear kills more dreams than failure ever will.” Fear can cause people to miss out on opportunities that allow them to reach their full potential. By stopping and not reaching your goal, the path remains unclear. Instead of allowing fear to stop you, see fear as forcing you to think about the path forward. Fear is not a roadblock. It can be used to clarify the path.

Successful people want to reach their goal more than they fear failing. Here are four steps to help you embrace your fear of failure and get what you want.

La peur de l'échec peut vous arrêter, même si vous recherchez quelque chose qui vous apportera joie et enthousiasme. Comme l'écrit Suzy Kassem, «la peur tue plus de rêves que d'échecs». La peur peut amener les gens à rater des opportunités leur permettant de réaliser leur plein potentiel. En vous arrêtant et en n’atteignant pas votre objectif, le chemin reste flou. Au lieu de laisser la peur vous arrêter, considérez-la comme une contrainte vous obligeant à réfléchir à la voie à suivre. La peur n'est pas un obstacle. Il peut être utilisé pour clarifier le chemin.

Les personnes qui réussissent veulent atteindre leur objectif plus qu'elles ne craignent d'échouer. Voici quatre étapes pour vous aider à surmonter votre peur de l'échec et à obtenir ce que vous voulez.

1

IDENTIFY WHAT YOU WANT

IDENTIFIES CE QUE TU VEUX

When you are overcome with fear, this is the time to pause. Sometimes, fear can overpower your ability to see your goal clearly. You get lost in the emotion and lose sight of your vision. Reflect on what it is that you want. Is your goal to get a raise or a promotion? Or is your goal to speak at a conference, get on a board or be a contributing writer for a media platform?

There is a reason why you are told to focus on a motionless point far off in the horizon when you are nauseated. It helps to stabilize the body. Think of fear in a similar way. When you are fearful, focus on your end goal to stabilize yourself. When you can see your goal, you are in a better position to tackle it. Don’t let fear cloud your vision.

Lorsque vous êtes envahi par la peur, c'est le moment de faire une pause. Parfois, la peur peut vaincre votre capacité à voir clairement votre objectif. Vous vous perdez dans l'émotion et perdez de vue votre vision. Réfléchissez sur ce que vous voulez. Votre objectif est-il d'obtenir une augmentation ou une promotion? Ou bien, votre objectif est-il de prendre la parole lors d'une conférence, de siéger à un conseil d'administration ou de contribuer à la rédaction pour une plateforme média?

Il y a une raison pour laquelle on vous dit de vous concentrer sur un point immobile au loin dans l'horizon lorsque vous êtes nauséeux. Cela aide à stabiliser le corps. Pensez à la peur de la même manière. Lorsque vous avez peur, concentrez-vous sur votre objectif final: vous stabiliser. Lorsque vous pouvez voir votre objectif, vous êtes mieux placé pour le réaliser. Ne laissez pas la peur obscurcir votre vision

2

REALIZE WHAT IS STOPPING YOU FROM

REACHING WHAT YOU WANT

REALISES CE QUI T'EMPECHE D'ATTEINDRE TES OBJECTIFS

Once you regain your footing and clarity on what you want, own up to what is making you fearful. Are you afraid of criticism? Are you afraid of not being able to be yourself? Are you afraid of competition? What makes you afraid?

Understand what is stopping you so that you can overcome it. If you don’t see the hurdle, you can’t jump over it. Embrace the barrier to break free from it.

Une fois que vous avez retrouvé votre équilibre et votre clarté sur ce que vous voulez, reconnaissez ce qui vous rend craintif. Avez-vous peur de la critique? Avez-vous peur de ne pas pouvoir être vous-même? Avez-vous peur de la concurrence? Qu'est-ce qui vous fait peur? Comprenez ce qui vous empêche de pouvoir le surmonter. Si vous ne voyez pas l’obstacle, vous ne pouvez pas sauter par-dessus. Embrassez la barrière pour vous en libérer

3

OWN YOUR DISCOMFORT

DEVIENS MAITRE DE TON INCOMFORT

Oprah Winfrey says, “Whatever you fear most has no power – it is your fear that has the power.” Don’t let fear weaken you. Do not feel shame in being fearful. Find strength in your fear. It is the key to unlocking your potential. Your fear is your power.

Let’s say you want to be more provocative in your writing or with ideas for your team at work, but you fear that not everyone will agree with you. Your opinion is what makes you, you. Your opinion is your power. Own your opinion. Own your power. Diversity of thought is ultimately what moves conversations and projects forward.

Capture the energy that you are putting into being afraid, and use it to conquer your fear. Fear can’t hold you down if you don’t let it.

Oprah Winfrey a dit: «Tout ce que vous craignez le plus n’a aucun pouvoir - c’est votre peur qui a le pouvoir." Ne laissez pas la peur vous affaiblir. Ne vous sentez pas honteux d'avoir peur. Trouvez de la force dans votre peur. C'est la clé pour libérer votre potentiel. Votre peur est votre pouvoir. Disons que vous voulez être plus provocant dans votre écriture ou avec des idées pour votre équipe de travail, mais vous craignez que tout le monde ne soit pas d’accord avec vous. Votre avis est ce qui vous rend vous. Votre avis est votre pouvoir. Posséder votre opinion. Posséder votre pouvoir. La diversité des idées est finalement ce qui fait avancer les conversations et les projets.

Capturez l'énergie que vous mettez en peur et utilisez-la pour vaincre votre peur. La peur ne peut pas vous retenir si vous ne le laissez pas.

4

START FEELING COMFORTABLE

WITH THE UNCOMFORTABLE

ETRE A L'AISE AVEC L'INCONFORTABLE

To restart your journey towards your goal. take a small step. Dip your toe back in. You may feel weary or uncomfortable. Then take another small step. Push yourself out of your comfort zone.

For example, your goal is to speak at a well-known conference, but you worry that you are not good enough to be considered. Begin by applying to speak at smaller events. Write down your accomplishments. Seeing what you have done will help you to believe what you can do. Start putting yourself out there and hearing the word “no.” The more you hear “no,” the less afraid of it you will be. And as billionaire entrepreneur Mark Cuban says, “Every ‘no’ gets [you] closer to a ‘yes.’”

If you are not feeling slightly uncomfortable, you are not putting yourself out there and not moving towards your goal. If you stay comfortable, you stay put. If you feel comfortable, this is when you should be afraid. It is a sign you are not taking the steps that will help you get closer to your goal.

Rethink risk. Risk is no longer the actions you take but rather the actions you choose not to take. The risk is feeling comfortable. How does feeling uncomfortable sound now? Being uncomfortable is the new comfortable.

To achieve your goals, see fear as the key to helping you clarify your path forward. Identify your goal, realize what is stopping you from achieving it, feel the discomfort and start getting used to the uncomfortable. Want it more than you fear it.

How do you use fear of failure to reach your goals? Share with me your stories and thoughts : HERE .

Pour redémarrer votre voyage vers votre objectif, faites un petit pas. Trempez vos orteils. Vous pouvez vous sentir fatigué ou mal à l'aise mais faites un autre petit pas. Poussez-vous hors de votre zone de confort.

Par exemple, votre objectif est de prendre la parole lors d'une conférence bien connue, mais vous craignez de ne pas être assez bon pour être pris en compte. Commencez par demander à parler lors de petits événements. Ecrivez vos réalisations. Voir ce que vous avez fait vous aidera à croire ce que vous pouvez faire. Commencez par vous mettre à l’écart et à entendre le mot «non». Plus vous entendez «non», moins vous en aurez peur. Et comme l’a déclaré l’entrepreneur milliardaire Mark Cuban, «chaque« non »vous rapproche d’un« oui ».

Si vous ne vous sentez pas un peu mal à l'aise, vous ne vous exposez pas et ne vous dirigez pas vers votre objectif. Si vous restez à l'aise, vous restez sur place. Si vous vous sentez à l'aise, c'est à ce moment-là que vous devriez avoir peur. C'est un signe que vous ne prenez pas les mesures qui vous aideront à vous rapprocher de votre objectif.

Repenser le risque. Le risque n'est plus les actions que vous prenez, mais les actions que vous choisissez de ne pas prendre. Le risque est de se sentir à l'aise. Comment se sent-il mal à l'aise maintenant? Être mal à l'aise est le nouveau confortable.

Pour atteindre vos objectifs, considérez la peur comme la clé pour vous aider à clarifier votre chemin. Identifiez votre objectif, comprenez ce qui vous empêche de l’atteindre, ressentez l’inconfort et commencez à vous habituer à l’inconfort. Je le veux plus que tu ne le crains.

Comment utilisez-vous la peur de l'échec pour atteindre vos objectifs? Partagez avec moi vos histoires et vos pensées : ICI

#motivation #Progress #Getmotivated #Travail #Etude #productivity #goodhabits

FRANCAIS      ENGLISH

 © ANAQAH – All rights reserved 2016 - 2020

  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon